"Un nouveau chapitre de la relation France-Québec"

Mme Christine St-Pierre, ministre des relations internationales et de la francophonie du Québec, a effectué une visite en France du 21 au 26 juin, la première d’un membre du gouvernement dirigé par le premier ministre, M. Philippe Couillard.

JPEGMme St-Pierre s’est notamment entretenue avec M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international et Mme Fleur Pellerin, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger. Cette visite devait ouvrir, pour Mme St-Pierre, "un nouveau chapitre de la relation France-Québec sous le signe de la mobilité, de l’emploi et de la jeunesse".

La relation économique franco-québécoise a été au centre des discussions, Laurent Fabius soulignant à cette occasion l’importance qu’il attache à son renforcement. Si elle est d’ores et déjà dynamique, elle peut être développée encore davantage. Parmi les projets du gouvernement du Québec, le Plan Nord et la stratégie maritime intéresseraient de nombreuses entreprises françaises. Le tourisme devrait également faire l’objet d’une attention renouvelée par la promotion croisée des destinations France et Québec. Ces questions seront naturellement à l’ordre du jour de de la visite du Président de le République, M. François Hollande, à l’automne prochain.

L’entretien a également permis d’évoquer la coopération en matière de sciences, de recherche, d’enseignement supérieur, avec une attention particulière portée à la question des frais de scolarité des étudiants français dans les universités québécoise. La France et le Québec souhaitent favoriser la mobilité des jeunes, comme l’avaient indiqué les premiers ministres lors de la rencontre de mars 2013. Il importe, comme l’a souligné le ministre Laurent Fabius, de continuer à agir dans cet esprit.

Enfin, avec Mme Pellerin, Mme St-Pierre a abordé l’Entente sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, en ouverture de la réunion du comité bilatéral de l’entente. Les deux ministres se sont félicitées du caractère innovant de cette entente qui a inspiré les dispositions de l’AECG entre l’Union européenne et le Canada dans le même domaine.

Dernière modification : 01/08/2014

Haut de page