Thales accueille l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines

Québec devient un laboratoire urbain grandeur nature. Ce projet dont les investissements sont évalués à 19,2 M$, vise la, création, à Québec, d’un laboratoire mixte de recherche en sciences urbaines, futur écosystème d’innovation ouverte de classe internationale dans ce domaine multidisciplinaire en émergence.

JPEGEn partenariat avec la Ville de Québec, l’Université Laval, l’Institut national de recherche scientifique, le Parc Technologique du Québec Métropolitain et Thales, et avec le soutien du gouvernement du Québec, l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines (UMR-SU) vise à placer le citoyen au coeur de sa ville grâce à des solutions d’urbanisme futures afin d’améliorer concrètement la gestion de l’eau, de l’électricité, des espaces et des infrastructures urbaines ainsi que la mobilité et la sécurité des biens, des données et des personnes.

« La création de l’Unité mixte permettra de doter notre ville d’un centre de recherche en sciences urbaines unique au monde, qui participera à l’amélioration de notre milieu de vie en étudiant des éléments précis, tels que la mobilité durable, la gestion des eaux potables et usées ainsi que des infrastructures. Pour ce faire, la Ville rendra disponible ses équipements publics, afin de créer un véritable laboratoire urbain », a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume.

Pôle de créativité de ces solutions d’avant-garde interconnectées, l’UMR-SU sera un environnement de co-création et co-développement fédérant les talents extérieurs de la communauté scientifique et technique sur le terrain de l’industrie, favorisant l’expansion de cet écosystème et le transfert des technologies et des chercheurs dans le monde de l’entreprise.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, et le maire de Québec, M. Régis Labeaume, annoncent une aide financière de lancement de 1 M$ pour la création de l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines. De son côté, Thales va investir 7,5M$ sur la durée de l’entente (5 ans) pour les projets, la création d’emplois, et l’exploitation du laboratoire au Centre de recherche de Thales au Canada.

Pôle d’intégration majeur du savoir-faire, l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines se positionne d’ores et déjà au coeur des villes intelligentes de la Vallée du Saint-Laurent, pour bénéficier du réseau technologique mondial de Thales et de ses solutions déjà déployées dans plusieurs cités intelligentes à travers le monde.

A propos de Thales

Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité. Fort de 61 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros. Avec plus de 20 000 ingénieurs et chercheurs, Thales offre une capacité unique pour créer et déployer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d’agir au plus près de ses clients partout dans
le monde.

Thales Canada emploie plus de 1 350 personnes à Québec, Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver, dans ses activités Défense, Sécurité, Avionique et Transport. Thales Canada est une compagnie de 500 millions de dollars CAD en moyenne par an, opérant dans le secteur des services ferroviaires urbains, de l’avionique civile et des produits technologiques et services pour la défense et la sécurité.

Dernière modification : 30/03/2016

Haut de page