Rédiger un CV conforme aux normes québécoises


Le CV est le premier lien entre l’entreprise et vous. Il constitue une porte d’entrée pour l’entrevue de recrutement. Il est donc capital de l’adapter et de le personnaliser pour retenir l’intérêt du recruteur.

Vous trouverez ci-dessous des informations pratiques sur la rédaction du CV ainsi que les principaux éléments appréciés par les recruteurs.


Sur la forme

- Sur le CV québécois ne figure pas d’informations personnelles (âge, situation civile, photo).
- Le CV québécois tient sur 2-3 pages. En bas de page peuvent donc figurer les noms et courriel du candidat ainsi que les numéros de page.
- Un employeur analyse un CV en 30 secondes. Un intitulé d’emploi ou un secteur d’activité devrait ainsi être inscrit en haut de la première page sous les coordonnées.
- Préférer un style télégraphique aux longues phrases facilite la lecture.
- Être concis, utiliser des verbes d’actions (ex : Coordonner, concevoir, programmer...), un langage clair et parlant.
- En fin de CV, ne pas omettre l’expression « références sur demande » car les employeurs précédents sont contactés.

Un modèle de CV est disponible sur le site du Consulat Général de France à Montréal.


Sur le fond

Être explicite dans son profil et ses champs de compétence

Aller à l’essentiel, c’est ce qu’on doit avoir à l’esprit lorsqu’on rédige l’objectif de carrière. En quelques mots, il faut présenter à l’employeur le titre de l’emploi auquel vous postulez. Cela peut ressembler à : « ingénieur mécanique riche d’une expérience de 6 ans, je souhaite mettre mes compétences à votre profit en occupant un poste de responsable de production. »

Des réalisations détaillées et explicites

Quiconque lira votre CV veut constater lui-même les preuves de vos compétences.
Le CV est l’outil d’un offreur de services et non une simple énumération des expériences antérieures. Il est détaillé sans être une biographie. Pour chaque envoi de candidature, choisissez uniquement les expériences pertinentes au regard de l’offre.
Plus que les diplômes, c’est le potentiel et l’opérationnalité du candidat qui est recherché à travers la lecture d’un CV.
Pour chaque expérience professionnelle :

  • mentionner en premier le poste occupé et non le nom de l’entreprise, peut-être inconnue au Québec. Si nécessaire, utiliser le vocabulaire québécois pour des appellations d’emploi spécifiques.
  • permettre au recruteur d’identifier les employeurs précédents : Insérer donc le site de la structure, le secteur d’activité, le nombre d’employés, etc...
  • détailler par des verbes d’actions les missions et responsabilités et les bénéfices que l’employeur en a retirés (gains de productivité, augmentation du chiffre d’affaires, mise en place d’un nouveau logiciel, remise d’une étude à l’employeur, ...)
  • proscrire le mot « stage » considéré comme des expériences à part entière au Québec. Enumérer les activités de bénévolat dans la rubrique « expériences professionnelles » puisque ces activités nécessitent des aptitudes personnelles comme l’esprit d´équipe.

Des niveaux de formation parlants

Pour faciliter le travail de compréhension de l’employeur, préciser les correspondances de diplômes français/québécois.
On peut également mentionner, le cas échéant, l’obtention d’une équivalence du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles. D’autre part, il n’est pas toujours nécessaire de mentionner tous les diplômes s’ils concernent tous le même domaine. Un diplômé d’un bac + 5 en comptabilité / finance, n’est pas tenu de mentionner son bac ES et son BTS comptabilité ... En revanche, il est important de préciser le niveau de maîtrise des différentes langues étrangères, en particulier l’anglais.

Les centres d’intérêts

Inclure dans le CV une rubrique sur les centres d’intérêts est utile si cela apporte une information complémentaire (une implication au sein d’associations...). Cette partie est indispensable dans certaines situations : un journaliste peut, par exemple, mentionner ces thèmes de prédilection.

Dernière modification : 10/04/2014

Haut de page