Le Saint-Laurent retrouve son MEG

La seizième édition du « Montreal Festival Electronique Groove », dont FRIMAS est partenaire cette année, aura lieu du 24 juillet au 2 aout. Ce festival, qui s’autoproclame « défricheur de la relève électro, hip-hop, pop-rock et autres musiques urbaines qui déménagent », affiche une très large programmation où chacun pourra trouver son bonheur, quels que soient ses goûts et attentes. L’occasion pour le public montréalais de découvrir six groupes montants de la scène musicale française :

The Driver (Manu le Malin), Jeudi 24 juillet 2014, Belmont

JPEGManu Le Malin n’est pas seulement ce charismatique pilier du mouvement hardcore qui parcourt le monde depuis plus de 20 ans, armé de ses vinyles et de ses tatouages. Manu, c’est avant tout un dj hors pairs qui sait aussi séduire et sévir sous une autre facette. Sa dernière venue au Québec remonte à 7 ans et MEG Montréal a le plaisir de l’accueillir pour la première fois en Amérique du Nord sous le nom de THE DRIVER, son alter-ego TECHNO. Aujourd’hui, c’est dans ce registre que Manu se relance dans la production. Lui et Electric Rescue (venu au mois d’octobre pour un Club MEG) ont signé ensemble le dernier EP d’Astropolis Records, « The Wolves ».

Christine, Samedi 26 juillet 2014, Belmont

JPEGTrois ans après sa création, une flopée de remixes, un EP et une tournée phénoménale saluée par les professionnels (des Eurockéennes de Belfort aux Transmusicales de Rennes), comme par le public, CHRISTINE est de retour avec "Death On Wheels". Derrière leurs quatre platines, Nicolas Lerille et Stéphane Delplanque condensent la force des musiques actuelles, du funk au hip-hop, du rock brut à l’électro, tout en gardant un oeil aguerri sur l’univers visuel qui habille leur musique et forge leur identité. Entourés par des ingénieurs du son reconnus (PHOENIX, SEBASTIEN TELLIER, BLOC PARTY), foncièrement libres dans leurs choix artistiques, les deux normands proposent un show survitaminé et explosif, dans les sillons obscurs de la musique tonitruante et saturée.

Danger Vendredi 1er août 2014, Belmont

JPEGJeune phare de la nouvelle génération de producteurs français, Franck Rivoire est autant musicien que graphiste/designer, ce qui explique que le projet électro Danger ne va pas sans narration et univers visuel. Avec seulement 3 EP à son actif et très peu d’informations circulant à son sujet, l’artiste déchaine les passions et ses performances live, poussant le concept de son personnage entre comics/manga et réalité augmentée, ont été couronnées de succès dans le monde entier. Danger a aujourd’hui sa propre étiquette, 1789, sur laquelle sa prochaine sortie est prévue le 28 avril et on chuchote par ci par là au sujet d’un album fort attendu.

St Lô Vendredi 1er août 2014, Divan Orange

JPEGBlues-rock futuriste, électro rageuse, hip hop habité, St.Lô redonne ses lettres de noblesse à la fusion des éléments, avec une audace et une élégance certaine. Du groove tendu s’élèvent l’entrelacs des mélodies et la voix de la chanteuse Mezz. Walidah, fulgurante, profonde, détentrice de quatre décennies de soul. Entre Bretagne et Brooklyn, la chanteuse et ses complices dessinent les contours d’un univers sonore urbain, hypnotique et inspiré. L’alchimie est un mystère, St.Lô en connait le secret.

Acid Arab, Samedi 2 août 2014, Meg Boat

JPEGLe duo Acid Arab fusionne avec brio deux styles de musiques à danser : la house des clubs occidentaux et l’ancestrale musique orientale. Le pont est l’acid house, musique de ghettos aux sons saturés et à la richesse rythmique menant le danseur à la transe, qui répond à merveille aux enregistrements bruts et crus qu’on entend en Afrique du Nord, en Turquie, au Moyen-Orient. Acid Arab entraîne dans son sillage d’autres artistes pour leurs "Collections", série d’EP consacrée à cette musique orientale "acid" technoïde. Le challenge y étant d’apporter à la froideur apparente de l’acid et de la techno, la puissance émotionnelle et dramatique de l’orient.

DJ MMF aka Marty McFly + DJ AKTA, Samedi 2 août 2014, Meg Boat

JPEGDJ Marty McFly vie la musique par et pour ses origines. Membre fondateur du EWI (Electronic West Indies) Crew qui depuis 2003 met à l’honneur la musique électronique dans les caraïbes et ailleurs, acteur de la scène électronique depuis plus de 15 ans, il effectue des aller/retours entre la Martinique et la métropole aux côtés de DJ de renommée comme Agoria, Jef K, Breakbot et bien d’autres. Avec différences influences musicales et un goût prononcé pour l’éclectisme et les musiques colorées, Dj Marty McFly concocte une Techno/House sucrée, pour un résultat aussi puissant que dansant. Revenu tout droit du futur, il nous prédit un set sous le signe du soleil et des caraïbes. Issu de la scène underground parisienne, Dj AKTA partage sa musique de derrière les platines depuis les free parties des années 90 où il joue au sein du LSDF Soundsystem, puis dans la pléiade d’after qui peuple la capitale au début des années 2000. Artiste à la culture musicale complète, il nourrit sa musique des influences qu’il rencontre au fil de ses aventures musicales. Technicien hors pair, il allie une Techno puissante marquée par ses débuts aux rencontres mélodiques qu’il fait année après année, pour un résultat efficace qui fera danser les néophytes comme les initiés. Membre de l’association EWI (Electronic West Indies) Crew, il contribue aujourd’hui à la promotion de la musique électronique en Martinique et ailleurs.

En savoir plus :

http://www.megmontreal.com/fr/24-07-2014/belmont-24-07-2014/item/473-thedriver.html

http://www.megmontreal.com/fr/26-07-2014/belmont-26-07-2014/item/520-christine-fr.html

http://www.megmontreal.com/fr/01-02-2014/belmont-01-08-2014/item/471-danger.html

http://www.megmontreal.com/fr/01-02-2014/divan-01-08-2014/item/478-stlo.html

http://www.megmontreal.com/fr/02-02-2014/meg-boat-2014/item/526-acidarab.html

http://www.megmontreal.com/fr/02-02-2014/meg-boat-2014/item/515-tba4-megboat2014.html

Dernière modification : 30/03/2016

Haut de page