La rentrée scolaire dans nos établissements

Entretien croisé avec les directeurs des établissements scolaires du réseau AEFE implantés au Québec, Régis Raufast et Philippe Warin.

JPEG

JPEG

Messieurs, vous êtes à la tête des établissements scolaires du réseau AEFE implantés au Québec. La rentrée scolaire s’achève, quel premier bilan en tirez-vous ?

(Régis Raufast) Un bilan positif avec une rentrée sans problème et sereine pour Marie de France. Les effectifs sont en hausse. Nous avons prés de 1830 élèves alors que nous n’avions jamais dépassé le cap des 1800.

(Philippe Warin) Au Collège Stanislas, la rentrée scolaire 2012-2013 s’est aussi effectuée sous le signe d’une augmentation des effectifs dans les deux localités, Montréal et Québec. Heureusement en devenant propriétaire à Québec le 24 juillet dernier, la Corporation du Collège Stanislas a triplé la surface occupée auparavant, garantissant ainsi un environnement adapté aux besoins actuels et futurs.

À Montréal, les importants travaux de rénovations intérieures et de remise en état des façades ont été réalisés à temps pour la journée d’accueil et le nouveau centre de documentation et d’information a ouvert ses portes une semaine après la rentrée.

Les activités parascolaires, éléments marquants de notre projet éducatif ont pris leur envol le 10 septembre avec un nombre record d’inscriptions. L’ensemble de la vie scolaire a pris son rythme et tout le personnel s’emploie activement à guider les élèves vers leur réussite.

Les autorités françaises viennent d’annoncer la fin de la prise en charge de la scolarité pour les classes de seconde, première et terminale dans les établissements à l’étranger. Vous concernant, quelles dispositions ont été prises pour cette rentrée, en coordination avec les services consulaires français au Québec ?

(Régis Raufast) Suite à la disparition de la prise en charge, un gros travail de communication a été fait par les services consulaires et l’établissement. Quelques familles se sont fait connaitre au consulat. En interne, nous avons incité les familles qui rencontrent des problèmes financiers à déposer un dossier de bourse. Le service comptable du collège est vigilant et fera le maximum pour étaler et faciliter les paiements. Les conséquences de cette décision sont mineures au CiMF.

Qu’en est-il pour le Collège Stanislas ?

(Philippe Warin) La direction a réagi à l’annonce de la suppression de la prise en charge de la scolarité pour les classes de lycée en confirmant aux services consulaires et à la direction de l’AEFE sa volonté d’être à l’écoute des possibles difficultés rencontrées par les familles. Des modalités particulières de paiement peuvent être adaptées aux différentes situations.

Contacts :

Collège international Marie de France 4635, Chemin Queen-Mary Montréal, Qc, H3W 1W3 www.cimf.ca

Collège Stanislas - Montréal 780 Boulevard Dollard Outremont, Qc, H2V 3G5 www.stanislas.qc.ca

Collège Stanislas - Québec 1605, Chemin Sainte-Foy G1S 2P2 www.stanislas.qc.ca

Dernière modification : 23/09/2014

Haut de page