La Société Des Arts Technologiques De Montréal (Sat)

Le Président de la République se rendra à la Sat pour y rencontrer notamment les opérateurs du monde culturel franco-québécois.

JPEGLe centre montréalais

Fondée en 1996, la Sat est un centre transdisciplinaire de recherche, de création, de production, de formation et de diffusion voué au développement et à la conservation de la culture numérique. Au fil des années, l’organisme est devenu le lieu incontournable des arts technologiques à Montréal et jouit aujourd’hui d’une réputation internationale.

Depuis 2010, elle réunit sous un même toit la recherche, la formation, la création et la diffusion. Ce modèle d’organisation lui a valu d’être reconnue comme premier membre nord-américain de l’ « Open Living Labs » (ENoLL), une initiative européenne regroupant plus de 220 centres de recherche et d’innovation à travers le monde.

Plusieurs personnalités du monde des arts et de la culture seront présents à la Sat :

  • Danièle de Fontenay, codirectrice de l’Usine C : elle collabore, dès 1977, avec Gilles Maheu, directeur artistique de la compagnie de théâtre Carbone 14. En 1980, elle cofonde le théâtre ESPACE LIBRE, qui regroupe trois compagnies de théâtre montréalaises : le Nouveau Théâtre expérimental, Omnibus et Carbone 14. Elle gère ce lieu de création et de diffusion théâtrale de 1985 à 1989 et y organise la venue de plusieurs artistes étrangers. En 1988, elle fonde l’événement international "THEATRE D’AILLEURS". Depuis 1995, elle est Codirectrice générale et codirectrice artistique de l’USINE C.
  • Stéphane Lavoie, directeur de la TOHU : avant de joindre la TOHU, il a travaillé pendant 7 ans en tant que directeur des communications, du marketing et du financement privé au théâtre ESPACE GO. En 2002, il a accepté l’invitation de Charles-Mathieu Brunelle de se joindre à l’équipe de TOHU, la Cité des arts du cirque, en tant que directeur des communications et du marketing puis comme directeur général et de la programmation de l’organisme. L’émergence de la TOHU est au cœur d’un engagement local et international afin de développer des initiatives qui ont comme centres d’intérêts le développement durable et l’économie sociale. Toute l’équipe est dédiée à démontrer par ses actions que la culture peut être un outil formidable pour le développement économique, tout en respectant l’environnement et ce, main dans la main avec sa communauté.
  • Nicole Doucet, directrice du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) : résidence internationale sur l’écriture jeune public en 2015, associant le Consulat général de France à Québec, le Centre des auteurs dramatiques du Québec (CEAD) et le Centre national du théâtre (CNT) pour faire rayonner au Québec la « Belle Saison avec l’enfance et la jeunesse », une initiative du ministère français de la Culture et de la Communication.
  • Evelyne de La Chenelière, auteure et comédienne : elle est l’une des figures les plus significatives de la dramaturgie québécoise actuelle. Au Théâtre ESPACE GO et à l’Espace Libre, plusieurs de ses pièces ont été jouées au cours de la dernière décennie et certaines ont obtenu des récompenses, comme le prix SACD de la dramaturgie de langue française et le premier Prix des lecteurs de la Comédie-Française, ce qui lui valut une diffusion sur les ondes de France Culture.
  • Philippe Lamarre, directeur de TOXA : résidence itinérante à travers les francophonies du Canada à l’automne 2015. Ce « road trip » inédit mettra en lumière la pluralité et la vitalité de l’identité francophone canadienne et permettra une démarche artistique exploratoire.

Dernière modification : 30/03/2016

Haut de page