La France de demain


L’avenir se construit dès aujourd’hui et la France s’y atèle car elle doit continuer de compter dans le monde de demain tout comme elle a tenu son rôle dans le monde d’hier.

Demain sera fait d’activités, de modes d’occupation de l’espace, d’infrastructures et de modes de vie qui se dessinent, s’ébauchent voire s’imposent déjà.


Toujours plus de tourisme

La France est la première destination touristique au monde (75 millions de visiteurs en 2003). Qui ne connaît pas la Tour Eiffel , le Futuroscope ?

JPEGDepuis peu, de nouveaux sites apparaissent partout sur le territoire. En Auvergne c’est Vulcania qui ouvre en 2002, en Bretagne, Océanopolis voit encore plus grand en 2000. Aujourd’hui, ce sont des musées innovants qui voient le jour : Palais des bonbons et du nougat de Montélimar.

Demain c’est le futur du Mont-Saint-Michel avec sa nouvelle liaison au continent, plus respectueuse des nécessités hydrographiques de la baie, c’est le cyclotourisme avec 8000km de voies prévus et la possibilité de longer la Loire.

Transports

La France de demain se dessine déjà dans le paysage, dans ses réseaux de transport.

JPEG - 4.1 ko
Le viaduc de Millau

Le viaduc de Millau, qui enjambe à plus de 300m la vallée du Tarn ; le pont de Normandie avec une travée centrale de 856m et qui complète la Route des Estuaires. En ce qui concerne le transport ferroviaires, le train dans sa version TGV, toujours en extension, relie encore plus de métropoles françaises mais aussi européennes : TGV Est, TGV Sud-Europe Atlantique. La construction du canal Seine-Nord Europe, canal grand gabarit, permettra de limiter le transport routier en doublant le canal du Nord. Enfin, les infrastructures portuaires évoluent aussi (Le Havre Port 2000) et aident au développement de la navigation maritime et de la construction navale (port de Saint-Nazaire)

Villes et campagnes

Les villes, grandes ou petites, devant la forte croissance de leur population et les nouvelles contraintes de l’aménagement, remodèlent leurs quartiers.

JPEG - 3.7 ko
Le tramway de Strasbourg
JPEG - 3.1 ko
La Confluence (Lyon)

Ainsi, l’intensification des transports en commun se remarque avant tout par l’essor nouveau du tramway (Strasbourg, Nantes, Rennes, Bordeaux, Montpellier). Les bâtiments ou les sites sont eux aussi revisités et résolument modernisés. Paris revoit ses célèbres mais controversées Halles, Le Havre fait classer son centre-ville post-seconde guerre mondiale au Patrimoine mondial de l’humanité (UNESCO), les centres villes de Grenoble (Friche Bouchayer-Viallet) Nantes (Tour LU, Île Feydeau), Lyon (extension de la Cité internationale, Confluence) réinvestissent les friches urbaines (anciennes zones industrielles essentiellement). Dans le domaine du réaménagement des centre-villes, peu d’agglomérations sont en reste : des villes millionaires aux bourgades, les pavés des rues piétonnières, les espaces verts limitateurs de vitesse, les pistes cyclables, le mobilier urbain.

JPEG - 4.4 ko
La Bourgogne
JPEG - 7.8 ko
Les Causses

Les campagnes françaises ne sont pas à la traîne des changements. Une partie de ceux-ci sont induits par leur intégration toujours plus grande aux espaces urbains et aux pratiques urbaines. Mais c’est aussi une redistribution généralisée des fonctions de la campagne qui voit jour.

L’agriculture continue son évolution : agriculture biologique, fermes intégrant des gîtes ruraux. Des espaces en délaissement ou des friches minières deviennent des centres touristiques (Vosges, Pyrénées). La campagne française de demain est variée, plurielle mais toujours marquée par ses paysages typiques de Bourgogne, des Causses, de Guadeloupe ou d’ailleurs.

Sciences et technologie

JPEG
La France est un des pôles mondiaux de la recherche comme le montre le nombre de ses chercheurs célèbres. La France de demain fera de même.

L’énergie du futur est-t-elle la fusion grâce à l’ITER ? Ou les éoliennes placées en pleine mer ? La mer, énorme enjeux pour l’énergie éolienne mais aussi l’alimentation ou les ressources est le domaine de l’IFREMER. Les hautes technologies comme celles de l’informatique continuent d’être un important pôle de compétence (INRIA, Sophia-Antipolis) avec des structures spécifiques permises par la réflexion portée par l’État sur l’aménagement du territoire (pôles de compétitivité, technopôles)

Airbus A-380 - JPEGLe savoir faire technologique français est celui de l’avenir. Les cartes à puce sont de plus en plus présentes. Les avions Airbus, fruit de la coopération européenne, assemblés près de Toulouse, conquièrent les airs devant leurs concurrents : en 2003, Airbus devient le premier avionneur mondial avec plus de 50% des commandes mondiales. En 2005, c’est l’A-380 et ses 800 passagers maximum. Toujours dans le domaine de la coopération européenne, demain c’est Galileo avec son système performant de radionavigation par satellite.

La France de demain a déjà commencé

En effet, demain est déjà là. La France de demain est déjà là.

Elle est dans les musées et dans les salles de spectacle, dans les expositions et partout dans la rue et sur les murs.

Dernière modification : 11/11/2015

Haut de page