L’ancrage d’une implantation au Canada

Réussir son implantation à l’étranger est, pour le chef d’entreprise qui l’envisage, autant un défi qu’un impératif. Laurent Satre, Directeur pour le Canada d’Entreprise Rhône-Alpes International (ERAI), nous livre son analyse et son expérience.

JPEG

Quel est l’objet de votre mission et, plus généralement, celle de ce réseau à l’étranger ?

Entreprise Rhône-Alpes International (ERAI), créée en 1987 à l’initiative du Conseil régional Rhône-Alpes, a pour mission essentielle d’aider les entreprises de la région à mieux exporter et de promouvoir les compétences et savoir-faire rhônalpins au niveau international.

Depuis sa création, ERAI a accompagné plus de 4 000 entreprises rhônalpines, rencontre chaque année plus de 1 200 chefs d’entreprises rhônalpins, réalise plus de 500 prestations individuelles à travers ses implantations, en conseille plus de 200 en matière de financements et cultive plus de 20 000 relais d’affaires dans le monde.

ERAI s’appuie aujourd’hui sur une équipe de plus de 150 collaborateurs répartis entre le siège en Rhône-Alpes et ses 27 implantations réparties dans 21 pays.

La structure est implantée au Canada, à Montréal, depuis 1989, compte un effectif de 5 personnes et traite plus de 80 mandats par année, par des actions de validation de marché, de recherches de partenaires commerciaux et industriels, et d’aide à l’implantation par le biais d’un incubateur d’une capacité de 12 entreprises conceptualisé sous le nom d’Implantis.

Quel bilan, qualitatif et quantitatif, tirez-vous de l’activité de cette structure depuis que vous la dirigez ?

Depuis son installation à Montréal en 1989, ERAI Canada a connu une croissance constante et une capacité d’adaptation aux réalités du marché et aux besoins évolutifs des entreprises. Le tout lui a permis de se placer aujourd’hui dans le top 5 des antennes les plus actives dans le monde.

Toutefois, au-delà de sa présence canadienne, c’est la formule innovante et distinctive d’accompagnement qui a assuré son succès depuis 25 ans.

Un accompagnement individualisé et personnalisé, prenant appui sur des équipes recrutées majoritairement localement, disposant ainsi d’une antériorité marché forte et d’une crédibilité immédiate vis-à-vis de ses clients.

Nous traitons plus de 80 missions de prospection et d’accompagnement individuelles chaque année, et avons contribué à la création de plus de 50 filiales rhônalpines au Canada dans les 10 dernières années.

ERAI est une structure relativement unique, tant du point de vue de son rayonnement à l’étranger que du succès de son modèle, une gouvernance entrepreneuriale dans un cadre public. Quel est la formule de ce mariage réussi ?

ERAI dispose d’un Conseil d’administration composé équitablement d’élus, de partenaires et d’entreprises. Cet équilibre de représentation permet à la structure de disposer du soutien et de la caution d’un ensemble représentatif d’acteurs économiques régionaux.

ERAI dispose ainsi d’une légitimité naturelle auprès d’une grande diversité d’acteurs économiques, publics, privés, et de la plus petite taille (artisans), à la plus grande entreprise.

JPEG

La clef d’une implantation réussie passe par un accompagnement dans la durée. Pouvez-vous illustrer ce propos en ce qui concerne le marché canadien et, plus particulièrement, québécois ?

La volatilité et infidélité des clients requièrent de plus en plus de proximité et de réactivité. Les clients et l’offre évoluent, le contexte réglementaire et normatif s’affine, la notion de service et de réactivité fait partie intégrante d’une offre aboutie (en Amérique du Nord plus qu’ailleurs !).

L’entreprise française doit faire face à ces réalités. Car si elle ne le fait pas, ses concurrents le feront. Un éditeur logiciel offrant une "hot line" sur le fuseau horaire français se coupe inexorablement du marché. La compréhension des besoins du marché requiert donc une mise en place de ressources et de moyens adéquats. Dans ce secteur comme dans bien d’autres.

L’une des principales causes du succès des bureaux d’ERAI dans le monde, et notamment au Canada, réside dans une présence locale historique, active et proactive sur le terrain auprès d’une multitude d’acteurs économiques.

L’exemple d’ERAI Canada, présente à Montréal depuis 1989 et reposant sur une équipe de conseillers recrutés localement depuis de nombreuses années (12 à 15 ans en moyenne) illustre toute l’importance que l’entreprise doit donner à la notion de ‘’réseau’’.

L’animation des réseaux fait partie intégrante du travail commercial de base pour qui veut établir une notoriété et se développer durablement. L’Implantation vise par nature également à décoder plus rapidement son marché et en comprendre la sensibilité ainsi que les subtilités. Car subtilités il ya, d’avantage encore sur un continent où l’anglais côtoie quotidiennement le français, et où l’usage de cette dernière langue peut largement contribuer à des incompréhensions.

Si les différences culturelles peuvent se ressentir ou se percevoir, elles ne peuvent se surmonter que par une immersion totale au milieu, et plus globalement, au marché. Notre quotidien de plus de 20 ans dans l’accompagnement d’entreprises sur le marché canadien est jalonné d’expériences cautionnant ce constat.

Contacts :

ERAI Canada

448 Place Jacques Cartier Montréal (Qc) H2Y 3B3

(001) 514 288 80 50

canada@erai.org

ca.erai.org

Dernière modification : 30/03/2016

Haut de page