DayDreamer Studio se rapproche de Québec

Entretien avec Pierre Sulpice de DayDreamer Studio. Pierre Sulpice participait en mars dernier à une mission de l’OFQJ à Québec, à l’occasion de l’évènement le Web à Québec (WAQ)

- Vous êtes récemment venu au Québec dans le cadre du WAQ comment qualifieriez-vous cette expérience ?

J’espérais trouver des potentiels partenaires et contacts intéressants avec qui nous pourrions travailler sur la base de nos modélisations 3D hautement réalistes et interactives. J’en ai aussi profiter pour voir un peu le cadre de vie afin d’envisager potentiellement une ouverture Canadienne futur (lointaine). J’ai trouvé cette expérience tout à fait enrichissante qui n’a fait qu’accroître ma volonté d’entreprendre au Canada.

Nous sommes actuellement en contact avec des potentiels clients/partenaires qui ont effectivement nos outils qualitatifs et y voient un fort intérêt pour leurs projets.

Nous espérons obtenir des premières commandes québécoises très vite !

- Le Québec vous semble-t-il un marché intéressant pour DayDreamer Studio ?

Absolument ! Selon mes impressions, le Québec est légèrement en avance numériquement par rapport à la France. Ce qui permet sans doute d’oser de nouveaux projets et d’engager de nouvelles perspectives.

J’ai d’ailleurs retiré de mon expérience des éléments intéressants quand au fonctionnement du marcher Québécois ainsi que la vie Québécoise en elle-même.

- Quelles applications concrètes peut avoir votre produit ?

DayDreamer Studio est une entreprise experte dans la modélisation 3D temps réel, allant de jeux dynamiques à visites interactives tout support

Notre produit peut par exemple servir :
- D’outil de communication pour présentation d’aménagements public.
- D’outil pédagogique pour la vulgarisation de projets complexes à l’aide d’une immersion de qualité.
- Pour faire des essais d’espace et organisation de locaux pour professionnels.
- Pour faire des essais de rénovation d’un loft et appartements pour des particuliers.
- Pour faire des aménagements/ameublements de lieux de vie pour des particuliers.

Les exploitations sont vastes et peuvent parfaitement s’adapter aux contraintes de nos clients afin d’obtenir un outil sur mesure en corrélation avec leur besoin.

- Vous êtes venus à Québec avec l’OFQJ, pouvez-vous nous parler de cette expérience : quel est l’intérêt d’être « parrainé » par un tel organisme ?

L’intérêt d’être parrainé par l’OFQJ est double :
- Dans un premier temps, étant une start up, les coûts engendrés par un tel voyage sont généralement rédhibitoire. Même d’un point de vu organisationnelle, il est difficile de savoir où aller et l’intérêt que ça peut avoir.
- Dans un second temps, une fois la barrière économique levée par l’OFQJ, nous sommes directement mis en relation avec des gens qui veulent entreprendre avec la France et ailleurs, au sein d’un événement actif rempli de passionnés. C’est sans compter les visites d’entreprises qui ont également donner un avant-goût tout à fait appréciable de la vie professionnelle au Québec.

Je renouvellerai certainement l’expérience !

Dernière modification : 30/03/2016

Haut de page