2 à 3 millions de Français résident à l’étranger

Selon une étude réalisée en janvier 2015 par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), sous le titre "Les flux migratoires entre la France et l’Etranger", les Français nés en France sont plus nombreux à s’installer à l’étranger.

JPEG

Ces départs se sont amplifiés depuis 2006 alors que les retours, moins nombreux, ont peu varié sur la période. À la mi–2013, le registre mondial des Français établis hors de France recensait 1,6 million de Français résidant à l’étranger.

En 2013, 80 % des départs à l’étranger de personnes nées en France surviennent entre 18 et 29 ans, âges d’études ou de début d’activité ; un départ sur dix concerne un jeune de moins de 18 ans. Les personnes nées en France qui reviennent de l’étranger sont logiquement plus âgées : la moitié d’entre elles sont âgées de 18 à 29 ans et un tiers de 30 à 54 ans.

La présence française à l’étranger

« La présence française à l’étranger est difficile à mesurer en raison de l’absence de définition institutionnelle ; les différents termes utilisés le montrent : expatriés, « Français » établis hors de France, « Français » de l’étranger, ressortissants français à l’étranger… La référence à la nationalité est par ailleurs délicate puisque l’on estime que 45 % des expatriés ont une double nationalité. Quelle que soit l’acception retenue, aucune source exhaustive n’existe. »

Lire en détail l’enquête menée par l’INSEE : « L’analyse des flux migratoires entre la France et l’étranger entre 2006 et 2013 »

Dernière modification : 19/10/2015

Haut de page